Five Songs (Kafka’s Sirens)

Année de composition
2015
Durée
17 minutes
genre
Mixte
Effectif
Ensemble et électronique : clarinette, saxophone, trompette, accordéon, percussions, mandoline, guitare, harpe, violoncelle et contrebasse

L’entre parenthèses du titre de la pièce fait allusion – mais il ne s’agit pas d’une réference litterale – au récit de Frank Kafka « Le silence des sirènes ». En réalité le récit de Kafka ne veut pas tellement raconter une histoire alternative (qui dirait que les sirènes ne chantèrent pas) mais plutôt suggérer un paradoxe, insinuer un doute de perspective. C’est plutôt à cela – à une possible perspective paradoxale – que le titre fait allusion. Il s’agit d’une forme articulée en cinq « chansons » instrumentales. Qu’est-ce qui reste du chant, et de la conduite et de l’expression vocales, quand personne ne chante; c’est un peu cela le paradoxe qui est exploré.

Formellement je continue le travail sur l’articulation en moments qui ne sont pas pour autant des « mouvements »: donc une forme elliptique mais unitaire qui met en jeu la mémoire et les attentes pour créer la pérmanence à travers la discontinuité.

 

Francesca Verunelli

Création mondiale
Le 21 avril 2016 au Miller Theatre, New York, par l’ensemble ICE

Pour recevoir nos informations,
inscrivez vous à notre newsletter !