VIVANT

2015

Solistes, chœurs, orchestres et électronique
baryton basse, récitant, double-chœur d'écoliers, orchestre de chambre, orchestre de collégiens et électronique

LIVRET • Catherine Peillon

DURÉE • 55 minutes

ÉDITEUR •  Édité par le compositeur

COMMANDE • Commande de l'État Français

CRÉATION • le 7 juin 2015, Grand Plateau de la Friche de la Belle de Mai à Marseille, par l’Ensemble C Barré, l’orchestre OMC, l’orchestre du collège de Gardanne et des chœurs d’enfants issus d’écoles primaires de Marseille et d’Aix-en-Provence, dirigé par Sébastien Boin, Justine Guichet et les étudiants du CFMI d’Aix-en Provence

« Vivant » est un mélodrame « zoologique » baroque et revigorant. Les animaux entrent en révolte dès le début de la pièce contre les catégories dans lesquelles les humains les enferment pour les désigner et les classifier. Ils réclament sous les yeux de Belle, une petite fille, la reconnaissance de leur singularité, voire de leur subjectivité. Ils s'en prennent à Aristote, Descartes ou Malebranche. Bête, qui donne la réplique à Belle, symbolise la porosité de la frontière entre l'homme et l'animal. Après un « procès » où chacun exprime son mécontentement, un joyeux chaos phonique explose. Bête se révèle être le chaman qui conduira chacun à l'intérieur de soi, par un voyage au cœur du Vivant.

 

Catherine Peillon

© Catherine Peillon