Samir ODEH TAMIMI

Compositeur israélo-palestinien né en 1970

 

Marduk (2014) | basse et 9 musiciens | 12' | CF

Samir Odeh Tamimi est né en 1970 à Jaljulya (Israël). De 1984 à 1989, le compositeur israélo-palestinien fût claviériste et percussionniste au sein de différents groupes de musique traditionnelle arabe réputés. Il a étudié la musique de 1992 à 1996 à l’université de Kiel, puis la composition auprès de Younghi Pagh-Paan et l’analyse musicale auprès de Günter Steinke à l’école des beaux-arts de Brême. Depuis 1999, il compose des œuvres pour solistes, chœurs, ensembles instrumentaux et orchestres, qui se caractérisent par une densité musicale évoluant sur une durée relativement courte. Elles sont écrites essentiellement pour des instruments traditionnels. L’œuvre de Odeh Tamimi est une synthèse réussie de la Nouvelle musique d’avant garde marquée par les influences européennes et des traditions musicales de son pays.

 

Les œuvres de Samir Odeh Tamimi ont été et continuent d’être interprétées par le Trio Viaggio, l’Ensemble Phoenix de Bâle, l’Ensemble Resonanz, l’Ensemble musikFabrik, l’Ensemble Modern, l’Ensemble Mosaik, l’Ensemble Aventure, l’Ensemble Linea de Strasbourg, l’Ensemble UnitedBerlin, les Neue Vocalsolisten de Stuttgart, les Bochumer Sinfoniker, le RIAS Kammerchor, le chœur et l’orchestre de la Bayerischer Rundfunk, les accordéonistes Margit Kern et Teodoro Anzellotti, le contrebassiste Stefano Scodanibbio, le flûtiste à bec Jeremias Schwarzer et le contre-ténor Romain Bischoff.

Peter Rundel, Peter Eötvös, Rupert Huber, Arturo Tamayo et Jonathan Stockhammer font partie des chefs d’orchestre qui ont dirigé ses œuvres. Ses compositions sont interprétées dans le cadre de festivals nationaux et internationaux, elles ont été primées et récompensées à plusieurs reprises. Il a notamment honoré des commandes pour Deutschlandradio Kultur, Deutschlandfunk, la Saarländischer Rundfunk, les Bochumer Sinfoniker, l’Europaïsches Zentrum der Künste Hellerau, Ultraschall, les Donaueschinger Musiktage, la WDR et Musica Viva. En 2010, son oratorio « Hinter der Mauer » a été présenté pour la première fois au Radialsystem à Berlin, interprété par le RIAS Kammerchor et l’Ensemble musikFabrik. La première de sa pièce de théâtre lyrique « Leila und Madschnun » eut lieu la même année lors de la Ruhrtriennale à Bochum.

 

Actuellement Samir Odeh Tamimi vit et travaille à Berlin.