ADZIMBÈS, MÉCANIQUE MOSAÏQUE

2014

Ensemble instrumental (12 musiciens) et circuit bending
clarinette, saxophone, trompette, percussions, accordéon, piano droit, cymbalum, mandoline, guitare, harpe, violoncelle, contrebasse et bender

DURÉE • 21 minutes

ÉDITEUR •  Édité par le compositeur

COMMANDE • Ensemble C Barré

CRÉATION MONDIALE • le 31 juillet 2014 au Festival de Chaillol (05), par l’Ensemble C Barré, dirigé par Sébastien Boin

Nul discours harmonique, mélodique ou formel ne préexiste à cette partition. Sa source unique se situe dans les forces physiques exercées par les musiciens sur les instruments au moyen d’objets banals tels que crayons, pièces de monnaie, petites calebasses, mains nues, etc. Des gestes comme autant d’entrechocs « éveillant » sur les instruments des possibilités déconcertantes et bigarrées.

 

« Mécanique » n’est donc pas ici une image, un thème ou une métaphore déployée en musique. C’est une simple essence : actions de corps sur d’autres et leurs effets sonores. Habituellement l’écriture musicale compose et indique les gestes à réaliser par les interprètes. C’est l’inverse ici : structure ou écriture découlent des gestes, des modes de jeu multiples que nous avons exploré avec les musiciens.

Je ne recherche ni l’expérimentation pour elle-même, ni le « bruitisme ». Mon seul désir est l’expression, l’intensité musicales : aiguiser de nouvelles attentions, explorer des formes disparates d’écoutes et de manières de jouer. J’espère qu’il s’agit d’une pièce-prototype !

 

Quant à la Micro-musique jouée en direct, elle se crée en détournant, à l’aide de bricolages astucieux, des jeux-robots tels que Dictée magique ou Gameboy ; cela se raccorde à ce désir d’exploration qui a sa part de maladresse et d’esprit enfantin.

 

Jean-Christophe Marti